L’organisation de votre contenu sur WordPress est essentielle pour faciliter la navigation des visiteurs et améliorer le référencement naturel de votre site.

Dans cet article, nous allons explorer les étiquettes WordPress et comment les utiliser efficacement pour organiser vos articles.

Qu’est-ce qu’une étiquette WordPress ?

L’étiquette WordPress est un type de taxonomie utilisée pour organiser et regrouper les contenus en fonction de leur sujet ou de leurs caractéristiques. Les étiquettes sont similaires aux catégories, mais elles sont généralement plus spécifiques et permettent une classification plus détaillée de vos articles.

Par exemple, si vous gérez un blog culinaire, vous pouvez avoir des catégories telles que “Entrées”, “Plats principaux” et “Desserts”. Cependant, vous pouvez également ajouter des étiquettes pour préciser certains aspects tels que “végétarien”, “sans gluten” ou “recettes rapides”.

Comment créer et gérer des étiquettes dans WordPress ?

Créer une nouvelle étiquette

La création d’étiquettes dans WordPress est simple et rapide. Voici comment procéder :

  1. Connectez-vous à votre tableau de bord WordPress
  2. Cliquez sur “Articles” puis “Étiquettes”
  3. Remplissez les champs “Nom”, “Slug” et “Description”
  4. Cliquez sur le bouton “Ajouter une nouvelle étiquette”

Vous pouvez également créer des étiquettes directement lors de la rédaction ou l’édition d’un article. Dans la colonne de droite, sous l’onglet “Document”, vous trouverez une section “Étiquettes” où vous pourrez ajouter des étiquettes en les séparant par des virgules.

Gérer et modifier les étiquettes existantes

Pour gérer et modifier les étiquettes existantes :

  1. Accédez à la page “Étiquettes” dans votre tableau de bord WordPress
  2. Survolez l’étiquette que vous souhaitez modifier et cliquez sur “Modifier”
  3. Apportez les modifications souhaitées au nom, au slug ou à la description
  4. Cliquez sur “Mettre à jour” pour enregistrer vos modifications

Comment utiliser les étiquettes efficacement pour optimiser vos taxonomies ?

L’utilisation judicieuse des étiquettes peut améliorer considérablement l’expérience des utilisateurs et le référencement de votre site. Voici quelques conseils pour tirer le meilleur parti des étiquettes WordPress :

  • Utilisez des termes descriptifs : Choisissez des étiquettes qui décrivent clairement le contenu de votre article et facilitent la compréhension du sujet aux visiteurs et aux moteurs de recherche. N’ayez donc jamais de terme générique (notamment pour le SEO)
  • Limitez le nombre d’étiquettes par article : N’utilisez que les étiquettes pertinentes pour un article spécifique. L’ajout de trop nombreuses étiquettes peut créer de la confusion et nuire à l’expérience utilisateur.
  • Maintenez une hiérarchie claire : Assurez-vous que vos catégories et étiquettes sont bien organisées et qu’elles reflètent la structure de votre site. Cela facilitera la navigation des visiteurs et permettra aux moteurs de recherche de mieux comprendre l’organisation de votre contenu.
  • Évitez les doublons : Ne créez pas plusieurs étiquettes similaires ou identiques, car cela peut entraîner un encombrement et rendre plus difficile la gestion de vos taxonomies. Faites d’ailleurs attention aux variantes d’un même terme (masculin/féminin, singulier/pluriel, accents, etc.).

Pourquoi utiliser les étiquettes WordPress dans un but de référencement naturel (SEO) ?

Les étiquettes peuvent contribuer à améliorer le référencement naturel de votre site en facilitant la compréhension et l’indexation de votre contenu par les moteurs de recherche. Voici quelques-uns des principaux avantages des étiquettes pour le SEO :

  • L’amélioration de la navigation : Les étiquettes permettent aux visiteurs de trouver facilement du contenu pertinent et complémentaire à la page qu’ils visitent. Vous incitez donc les utilisateurs à passer plus de temps sur votre site et à consulter davantage de pages, ce qui est favorable à l’expérience utilisateur.
  • L’optimisation de votre visibilité sur de nombreux mots clés: Les étiquettes créent des pages/URL supplémentaires avec un listing d’article. En utilisant des termes pertinents et descriptifs pour vos étiquettes, vous augmentez la probabilité qu’elles se positionnent sur de nouveaux mots clés. N’hésitez donc pas à ajouter des descriptions sur chaque page d’étiquette.
  • La création de liens internes : Les pages d’archives des étiquettes génèrent des liens internes vers vos articles, ce qui facilite leur découverte par les moteurs de recherche et peut contribuer à améliorer votre positionnement dans les résultats de recherche.

Le danger SEO des étiquettes

Mais attention, les étiquettes peuvent facilement être néfastes car chaque étiquette va créer une nouvelle page. L’utilisation de ces étiquettes doit donc être menée avec prudence et surtout, cela ne doit pas venir casser la structure basée sur vos autres taxonomies.

Dans le doute, si vous ne savez pas si elles vont vous nuire ou non, ne les utilisez pas (ou utilisez-en très peu).

Cet article est-il utile ?
Modifié le 21 juin 2023
Panier
  • Votre panier est vide.
Retour en haut

Faites vite, l'offre est valable jusqu'au novembre 26, 2022 !

Jours
Heures
Minutes
Secondes