SEOKEY va automatiquement optimiser de nombreux aspects de WordPress. L’objectif est simple : atteindre la 1ère place dans Google.

En un clic, laissez SEOKEY améliorer les éléments suivants (si certains termes ne sont pas explicites pour vous, nous publierons très prochainement des définitions plus complètes) :


  • Un réglage automatique de vos métas: là où les autres extensions vous proposaient un réglage contraignant et peu explicite avec des %%title%% à insérer, SEOKEY gère cela pour vous. Vous n’avez plus qu’à vous concentrer sur l’essentiel : rédiger un bon contenu ;
  • Désactivation et redirection des archives par date: WordPress créer nativement des URL pour chaque année, chaque mois et chaque journée où vous avez publié. Ces contenus sont malheureusement néfastes car ils ne ciblent aucun mot-clé, sont dupliqués et font perdre du temps à Google. SEOKEY se charge de vous en débarrasser ;
  • Nettoyage HTML: WordPress a la fâcheuse tendance d’ajouter de nombreuses informations dans votre code HTML, notamment dans ce qu’on appelle le HEAD. SEOKEY supprime ces informations pour alléger le poids des pages et éviter que Google ne suive certains liens inutiles ;
  • Un menu pour vos archives de Post Type: dans WordPress, vous pouvez créer de nouveaux types de contenus (des « produits », des « clients », …). Certains peuvent avoir activé une page d’archive, c’est-à-dire une page qui liste tous les contenus de ce type. C’est par exemple le cas d’une éventuelle page « Blog » qui est listé dans tous les contenus de type « Article ». SEOKEY ajoute enfin un menu qui vous permettra de voir plus facilement cette fameuse page, et d’en optimiser les balises métas ;
  • Page de connexion améliorée : par défaut sur votre page de connexion, les directives données à Google (la balise méta robot) ne sont pas optimales, et cette page faisait aussi un lien vers un site externe (WordPress.org). SEOKEY corrige ces deux défauts ;
  • Pages attachment supprimées : WordPress créer par défaut des URL dédiées à chaque image que vous avez mis en ligne. Mais elles sont vides de contenus de texte, et font perdre un temps fou à Google. SEOKEY les supprime et les redirige proprement vers l’image en elle-même ;
  • Pings interne désactivés : vous l’avez peut-être déjà vécu, WordPress va parfois créer un commentaire sur votre contenu quand ce dernier fait un lien vers un autre de vos contenus. C’est malheureusement inutile et peu optimisé. SEOKEY désactive cette fonctionnalité ;
  • Un fichier robots.txt optimisé : le fichier robots.txt permet de dire à Google les dossiers, fichiers et URL qu’il ne doit plus jamais visiter. Mais cela fait plus de mal que de bien puisque sur un site vraiment optimisé, les moteurs de recherche ne devraient jamais trouver ces liens. SEOKEY va donc créer un fichier simple et efficace. De plus, nous créons physiquement ce dernier, le rendant bien plus rapide à charger que ceux des autres extensions ;
  • Amélioration de l’interface d’écriture : Dans Gutenberg comme dans l’ancien éditeur de contenus de WordPress (TinyMCE), certaines options pouvaient vous nuire. On peut notamment citer la possibilité d’ajouter des H1 ou encore des liens vers les fameuses pages attachment. SEOKEY nettoie cela ;
  • Des auteurs plus complets : lorsque vous modifierez le profil d’un utilisateur, SEOKEY rajoute plusieurs champs pour indiquer à Google qui vous êtes. L’objectif est simple : rendre plus crédible votre site (critères EAT) ;
  • Des informations enrichies pour Google (schema.org) : Google peut parfois avoir du mal à comprendre qui vous êtes et où il se trouve sur votre site. En fonction de votre paramétrage, SEOKEY va ajouter automatiquement plusieurs balisages schema.org qui lui donneront ces précieuses informations (balisages breadcrumbs, personn, organization ou encore local business) ;
  • Des flux RSS améliorés : les flux RSS peuvent être utiles aux internautes pour s’abonner à vos contenus. Mais en référencement naturel, ils font souvent perdre du temps aux moteurs de recherche, ou alors ils provoquent de la duplication de contenus. SEOKEY les optimise en profondeur (plus de contenus dupliqués, ajout d’un lien, ajout si possible d’une image, désactivation des flux RSS de commentaire, etc.) ;
  • Des fichiers sitemaps optimisés : pour connaître toutes les pages de votre site, un moteur de recherche peut avoir besoin de fichiers sitemaps.xml qui listent tous vos contenus. WordPress va en créer nativement, mais ils sont lents et peu optimisés. SEOKEY les désactive pour créer les siens. Mieux encore, comme pour le fichier robots.txt, nous créons physiquement ces fichiers pour un meilleur temps de chargement. Et enfin, dès que votre Search Console sera connectée, nous nous chargeons de le soumettre à Google ;
  • Amélioration des extensions de cache: pour un meilleur temps de chargement, nous vous conseillons fortement l’installation d’une extension de cache (par exemple WP Rocket). Mais ces dernières vont parfois créer des fichiers temporaires qui deviendront à terme des pages d’erreur néfaste pour les moteurs de recherche. SEOKEY corrige ces pages en utilisant ce qu’on appelle un code 410 qui indiquera à Google qu’il ne doit plus les visiter.

Bien entendu, il existe parfois des cas particuliers. Certaines optimisations peuvent ainsi être désactivées en fonction de vos besoins :

  • Désactiver et rediriger les flux RSS secondaires: par défaut, WordPress va en effet créer un flux RSS pour chacune de vos taxonomies, par exemple pour chaque catégorie. En général, ces flux ne sont quasiment pas utilisés par les internautes, mais Google perdra du temps chaque jour à les visiter pour rien ;
  • Désactivation de la pagination des commentaires: dans WordPress, on peut activer les sous-pages de commentaires. Par exemple, on affiche les 50 derniers commentaires dans l’article, puis on clique sur un lien pour avoir les 50 suivants. Mais cela créer des pages dupliquées, qui ne ciblent aucun mot-clé et qui appauvrissent votre contenu principal. SEOKEY peut ainsi les désactiver et les rediriger ;
  • Cacher les contenus privés : dans SEOKEY comme dans les autres extensions, vous pouvez dire que vous voulez cacher un contenu aux yeux de Google (un contenu en « noindex »). En activant une option supplémentaire, cela le masquera aussi aux internautes dans vos pages de listings (dans votre page d’accueil, dans vos pages de catégorie, etc.) ;
  • Désactiver les boutons « Répondre à »: lorsqu’un internaute écrit un commentaire, WordPress y ajoute un bouton de réponse pour favoriser les échanges. Pour l’utilisateur, c’est un vrai plus. Mais pour le moteur de recherche, cela va créer des liens supplémentaires à suivre. En activant cette option, on supprime tous les boutons de réponse pour ne pas faire perdre de temps à Google ;
  • Désactiver la pagination des auteurs: les pages dédiées à vos auteurs listent tous leurs articles. Mais bien souvent, cela va créer inutilement de nombreuses pages de pagination où Google va se perdre. SEOKEY les désactive et les redirige vers la page principale de l’auteur.
close

Inscrivez-vous à notre newsletter

Panier
  • Votre panier est vide.
Retour haut de page